« Un bon chanteur mort » de Dominique A

DomA_couv

« Quand on compte chanter des choses avec un peu de substance, on ne peut que s’entraîner à être un bon chanteur mort. Ce qu’on crée ne prendra toute sa mesure que lorsqu’on aura disparu. »

Lorsque, enfant, Dominique A expérimente la puissance émotionnelle de la voix, c’est avec le sérieux des « grands chanteurs ». Une gravité que l’on retrouve dans ses disques, renforcée par une écriture qui tend au classicisme. Dominique A lève ici le voile sur sa pratique musicale et sur son désir de continuer. Il rapporte de nombreux souvenirs fondateurs et livre une partition inattendue, empreinte de drôlerie, sur son état d’éternel débutant.

ISBN : 9782916734040 • 10 € • 80 p. •  160 x 105 mm

Publicités

À propos machinecailloux
La machine à cailloux existe depuis 2006. Elle invite les artistes à s'exprimer sur le processus de création. Mais pas seulement, il y a aussi les techniques, les interrogations, les souvenirs, la vocation, le quotidien. Enfin, plein de choses quoi.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :